Jouer en groupe, la motivation ultime

Les rudiments de CC, le déchiffrage de partition, les différentes méthodes d’apprentissage … vos conseils, vos questions.
Avatar du membre
Gaeriel
Administrateur du site
Messages : 2917
Enregistré le : lun. 14 oct. 2013 14:49
Matos : Tama Starclassic Performer B/B 2014
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=5323
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=5906
Naissance : 1989
Localisation : Neuchâtel - Suisse
Contact :

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Gaeriel » mer. 11 avr. 2018 13:59

[Registre : article du feu Webzine]

Etre musicien et se produire sur une scène, c'est un peu la consécration, l'objectif. Pour le batteur, cela passe généralement par la participation à un groupe de musique. Mais plus qu'un objectif, c'est un moyen de progression au niveau musical, mais aussi humain.

Et oui, on peut rêver de jouer en groupe mais toujours estimer qu'on n'a "pas le niveau" ou "pas de copain musicien" ou que sais-je. Et ce serait compréhensible de raisonner ainsi, mais jouer en groupe, ce n'est pas uniquement un objectif, c'est aussi un moyen. Alors, oui, ce n'est pas toujours facile de créer un groupe, ou d'en trouver un qui cherche un.e batteur.euse et qui propose le style musical que l'on aimerait pratiquer, c'est vrai. Pas toujours facile de trouver des musiciens de Black Metal au fin fond des Landes. Encore que...

Moi, mon premier groupe, je l'ai créé alors que je savais à peine jouer de la batterie. Je débutais, et j'avais un copain qui débutait à la guitare, et un autre qui connaissait un peu de clavier. Bah il n'en a pas fallu plus pour qu'on investisse un garage et commencions à taper sur les systèmes nerveux et auditif des voisins. Dans mon cas, c'était peut-être différent car j'étais assez jeune, 12-13 ans. C'est parfois plus difficile quand on se met à la musique une fois adulte. On n'a pas forcément dans ses proches des musiciens, et encore moins des musiciens débutants qui auraient la patience de "se traîner" un type qui commence tout juste à tenir un "poum-tchak" AC/DC.

Et pourtant ! Faut pas croire que c'est parce qu'on se met tardivement à l'instrument que ce n'est pas le cas d'autres. Et faut pas croire non plus que tous les musiciens sont élitistes. Au niveau amateur, beaucoup de groupes se contentent volontiers de répéter dans une cave et de jouer en public une fois par année à la Fête de la musique (Jack Lang soit loué). Et pourquoi pas ? Sur le forum de la Taverne des Batteurs, on ne cesse de pousser les nouvellaux arrivant.es à jouer en groupe, à en créer ou en rejoindre. Pourquoi ? Parce que c'est le meilleur moyen de progresser, de repousser ses limites, et de le faire avec plaisir.

C'est clair qu'en répète avec le groupe, on ne passera pas une heure à travailler ses paraddidle et ses roulements, c'est pas le but. Mais, en revanche, on peut bosser les rudiments tout seul de son côté pour ensuite maîtriser des mouvements que l'on placera dans les chansons de notre groupe. Et on progresse ensemble, quel que soit le niveau.

J'ai la chance de jouer avec des musiciens d'un talent fou, et bien ça me tire en avant de voir des mecs aussi talentueux et bosseurs, ça donne envie de se donner au maximum pour jouer avec eux. Quand ils progressent et que je suis à la traîne, j'ai envie de les rattraper. On va se lancer des défis mutuellement pour créer de nouvelles chansons plus difficiles, pour lesquelles on devra travailler individuellement et tous ensemble. Et le tout, surtout, en bonne compagnie, dans la bonne humeur et l'humour.

Bon, je dis pas, des fois ça frite un peu, mais c'est pas plus mal .

Du concret

Le travail en groupe, c'est l'occasion de mettre en pratique le travail personnel de la façon la plus organique possible tout en gardant ses fringues. C'est très différent que de jouer en playback chez soi. Il y a une vraie interaction avec les autres musiciens, une véritable "alchimie", même avec de parfait.es inconnu.s (tant qu'iels gardent leurs vêtements, encore une fois, sinon ça devient bizarre, tout dépend de ce que vous attendez de votre "pratique d'instrument" Oo).

C'est le "grand test" l'occasion de savoir si on est capable de placer tel ou tel fill dans une musique sans que ce soit toujours par dessus le même CD qui tourne depuis trois semaines dans la voiture. Et, quand on a la chance de pouvoir composer, c'est l'occasion de créer quelque chose. Même si on n'invente pas un rythme ou un concept, on met bout à bout tout son savoir de musicien pour créer une chanson, et ce n'est plus que de l'imitation, c'est de la création.

Jouer en groupe, c'est une motivation exceptionnelle, et l'occasion de partager une passion avec des gens de la même "meute". Et de partager aussi les objectifs. Avoir un groupe peut être un objectif, mais une fois qu'on a un groupe, ça va être de faire un concert, puis d'enregistrer un album, de partir en tournée, que sais-je ?

Pas qu'une question de niveau

Quand on cherche un groupe, le niveau musical n'est pas toujours important. Il y a de bons débutants et de mauvais musiciens confirmés, on trouve de tout dans la musique amateure. Mais le truc c'est surtout de partager un projet, une envie commune. Ce sera difficile d'intégrer un groupe confirmé, qui fait des concerts réguliers, après un mois de pratique de l'instrument, c'est sûr, mais il y a des musiques plus compliquées que d'autres, et des groupes plus confirmés que d'autres, des souhaits disparates.

Au final, l'objectif c'est :
  • Faire de la musique qui nous plaît;
  • Jouer avec des gens sympas;

Si ces deux conditions sont remplies, c'est déjà un très bon début. Et ensuite on progresse plus ou moins vite. Avec du travail et de la motivation, rien d'impossible.

A la Taverne, on vous encouragera toujours à jouer en groupe, parce que c'est un moyen idéal pour progresser et partager une passion. Mais il est évident qu'on peut aussi choisir de jouer de la batterie pour soi, pourquoi pas ? Chacun son truc après tout .
Commence par mon groupe

Tu veux tchater avec des gens sympas et utiles ? Fais donc un tour sur le salon de discussion de la Taverne.
Plus d'infos ici.

Jay - batteur Suisse
Mind Out! - Heavy Gruyère Metal |http://www.mindout.ch
Avatar du membre
La_Gargouille
Pilier de comptoir
Messages : 1054
Enregistré le : sam. 9 avr. 2016 13:57
Matos : Tama ImperialStar Midnight Blue Standard
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=8226
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=8228
Naissance : 1974
Localisation : Sud-ouest de la France

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar La_Gargouille » mer. 11 avr. 2018 16:09

Justement en fin de semaine je vais rencontrer des personnes pour essayer de jouer en groupe.
Par chez moi,malgré les démarches, il assez difficile de trouver des gens pour jouer, pas trop loin de chez toi, qui accepte un batteur ayant 2 ans de pratique ayant plus de 40 ans... là, j'ai 3/4h de route à faire, et heureusement, je n'ai pas toute la quincaillerie à trimbaler car y a une salle de répète avec une batterie (bas de gamme à priori).
Tout çà, jouer en groupe, oui, mais il faut aussi pouvoir le faire entre les contraintes professionnelles, les opportunités pas forcément nombreuses selon où tu habites. :( :occasion14:
"Ne vous comparez à personne, vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux.
Il y a toujours plus grands et plus petits que vous.
"
Avatar du membre
URAN
Modérateur sanguinaire
Messages : 2573
Enregistré le : mer. 25 mars 2015 21:58
Matos : Gretsh Renow. Zildjian Armand PST7. TD 30 VH13
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=7700
Naissance : 1965
Localisation : Pacy sur Eure (Normandie)
Contact :

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar URAN » mer. 11 avr. 2018 19:41

C'est plein de bon sens tout ça Jay, et pour ma part j'ai conscience que je progresserai beaucoup plus vite avec un groupe pour toutes les raisons que tu as évoquées.

Ceci dit, comme le souligne très bien notre Sam Gargouillette préférée, ce n'est pas toujours facile. Et en ce qui me concerne, jouer en groupe n'est pas un truc qui (pour le moment) me tente vraiment et voilà les principales raisons :

Je suis arrivé sur le tard derrière les fûts (50 balais) et c'est la réalisation d'un rêve de gosse. Je prends plaisir à chaque fois que je prends les baguettes, mais je ne prends les baguettes que quand j'ai envie... Ce qui sous entend qu'il peut m'arriver de me dire "ce soir je suis naze, je travaillerai demain". Et je tiens à conserver cette liberté de ne jouer que lorsque j'ai envie. Avec un groupe, je perd cette liberté. Hors de question de planter les autres musiciens, parce que Mr n'a pas envie ce soir.... De toutes façons ce n'est pas mon genre, donc je ne les planterai pas, mais du coup, j'irai jouer en me forçant et je ne suis pas certain que ce soit très positif.

Une autre raison sur laquelle malheureusement je ne peux pas vraiment agir : la gestion de mon agenda professionnel qui fait que mes horaires sont très très variables. Il m'est donc difficile de pouvoir garantir ma présence régulière à des heures qui restent raisonnables pour tout le monde. Et franchement, à leur place, je ne trouverai vraiment pas cool qu'un mec annonce au dernire moment qu'il ne peut pas venir.

Ensuite, comme tu l'as justement dit dans ton exposé, bah faire de la Ziq à 53 balais avec d'autres musicos débutants de ma génération (bah oui, faut pas se mentir, il y a plus de chance de parler le même language qu'avec des minots de 20 balais), c'est pas du plus simple.

La dernière raison, est plus d'ordre "technologique", mais en jouant sur des drumless, je peux affirmer que j'ai les zicos les plus cools de la Planête : ils vont à mon rythme, recommence sans cesse là où je veux recommencer et le tout sans jamais m'envoyer chier... 8)
Avatar du membre
Taeth
Garçon ! Je vais rester un peu !
Messages : 94
Enregistré le : mer. 22 nov. 2017 14:49
Naissance : 1989

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Taeth » lun. 16 avr. 2018 10:17

Je suis plutôt d'accord avec Gaeriel :)
De mon côté je commence à rencontrer des musiciens (sur Nantes) qui ont également envie de jouer en groupe, à peu près de mon age et des goûts similaires, avec comme objectifs composer et jouer devant un public... Mais les étapes avant d'y parvenir me paraissent bien longues!
Et l'avantage, c'est qu'on est pas mal sollicitée en tant que batteuse, ça change des guitaristes ;)
Avatar du membre
Gaeriel
Administrateur du site
Messages : 2917
Enregistré le : lun. 14 oct. 2013 14:49
Matos : Tama Starclassic Performer B/B 2014
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=5323
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=5906
Naissance : 1989
Localisation : Neuchâtel - Suisse
Contact :

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Gaeriel » lun. 16 avr. 2018 10:21

Taeth a écrit :Source of the post Mais les étapes avant d'y parvenir me paraissent bien longues!


C'est pas forcément long. Tout dépend du temps qu'on y accorde mais avec un peu de boulot on peut rapidement se constituer un premier répertoire de reprises. Si on compose c'est plus long, mais si les musiciens ont des goûts en commun, en général on trouve déjà quelques morceaux que tout le monde connaît au moins un peu. En une répète y a déjà moyen de savoir si ça mène quelque part.

Je te souhaite de vite commencer à jouer :). C'est surtout là qu'il faut pas hésiter à y aller, à rencontrer des gens et surtout se lâcher. C'est toujours difficile de se retrouver avec d'autres musiciens, on a souvent peur d'être mauvais ou ridicule donc parfois faut se faire un peu violence.
Commence par mon groupe

Tu veux tchater avec des gens sympas et utiles ? Fais donc un tour sur le salon de discussion de la Taverne.
Plus d'infos ici.

Jay - batteur Suisse
Mind Out! - Heavy Gruyère Metal |http://www.mindout.ch
Simple Minds
Tavernier
Messages : 1620
Enregistré le : mer. 10 août 2011 19:40
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... 8&start=20
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=1257
Naissance : 1997
Localisation : Breizh

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Simple Minds » lun. 16 avr. 2018 10:25

Taeth a écrit :Source of the post Je suis plutôt d'accord avec Gaeriel :)
De mon côté je commence à rencontrer des musiciens (sur Nantes) qui ont également envie de jouer en groupe, à peu près de mon age et des goûts similaires, avec comme objectifs composer et jouer devant un public... Mais les étapes avant d'y parvenir me paraissent bien longues!
Et l'avantage, c'est qu'on est pas mal sollicitée en tant que batteuse, ça change des guitaristes ;)

Baj si vous avez besoin d'une saxophoniste un jour tu me préviens :P
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur libre
Qu'il est plus important d'être debout que de vivre
Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos ames
Le souffle du néant n'éteindra pas la flamme
Avatar du membre
biscotto
Chope d'Or
Messages : 840
Enregistré le : dim. 23 oct. 2011 13:37
Matos : mapex mbirch,dtx 3;Eliminator;,zild Z;cc ferone
Naissance : 1965
Localisation : le havre

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar biscotto » lun. 16 avr. 2018 13:14

Etes vous de mon avis?
Je trouve qu'il ya moins de grands groupes mythiques qu'avant,avec des batteurs charismatiques ayant des styles bien definis etc auxquels on s'identifiait facilement.
Motivation ultime ,et désagrément ultime aussi "le groupe" :D
C'est vrai que l'on peu voir une nouvelle tendance de batteur comme uran qui s'eclate tranquille dans leurs coins avec de l'electronique et ses dérivés.
Nous faisant presque passer pour des Neanderthaliens
avec nos problèmes de groupe ,comme l'endurance,(tenir 2h de metal),supporter un bassiste bourré,une cloque de merde ;et j en passe :occasion14:
Simple Minds
Tavernier
Messages : 1620
Enregistré le : mer. 10 août 2011 19:40
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... 8&start=20
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=1257
Naissance : 1997
Localisation : Breizh

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Simple Minds » lun. 16 avr. 2018 13:25

biscotto a écrit :Source of the post Je trouve qu'il ya moins de grands groupes mythiques qu'avant,avec des batteurs charismatiques ayant des styles bien definis etc auxquels on s'identifiait facilement.

D'accord avec toi, mais j'élargirai même plus : y'a plus vraiment de grands groupes mythiques avec des musiciens charismatiques ayants des styles bien définis.
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur libre
Qu'il est plus important d'être debout que de vivre
Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos ames
Le souffle du néant n'éteindra pas la flamme
Avatar du membre
URAN
Modérateur sanguinaire
Messages : 2573
Enregistré le : mer. 25 mars 2015 21:58
Matos : Gretsh Renow. Zildjian Armand PST7. TD 30 VH13
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=7700
Naissance : 1965
Localisation : Pacy sur Eure (Normandie)
Contact :

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar URAN » lun. 16 avr. 2018 13:45

biscotto a écrit :Source of the post comme uran qui s'eclate tranquille dans leurs coins avec de l'electronique et ses dérivés.


Electro oui, mais pas que ! Je prends également énormément de plaisir avec mon acoustique. ;)
Avatar du membre
Gaeriel
Administrateur du site
Messages : 2917
Enregistré le : lun. 14 oct. 2013 14:49
Matos : Tama Starclassic Performer B/B 2014
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=5323
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=5906
Naissance : 1989
Localisation : Neuchâtel - Suisse
Contact :

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Gaeriel » lun. 16 avr. 2018 14:48

biscotto a écrit :Source of the post Je trouve qu'il ya moins de grands groupes mythiques qu'avant,avec des batteurs charismatiques ayant des styles bien definis etc auxquels on s'identifiait facilement.


Oui, mais je pense que c'est notamment lié - comme beaucoup de chose - à la surabondance de choix disponibles. Aujourd'hui y a des multitudes de "petits" groupes, qui sont diffusés par plein de moyens différents et qui "séparent" l'attention des auditeurs. Aujourd'hui on est plus vraiment fan des Stones ou des Beatles mais plutôt de rap ou de pop, voire on a plus vraiment de goûts définis tant le choix est aussi varié qu'étroit.

Je compte plus le nombre de personnes qui me disent "non mais moi j'écoute de tout" et pour qui "écouter de tout" se résume à écouter la radio. On ne consomme plus la musique de la même manière, on est moins attachés à la virtuosité, peut-être aussi.

Cela étant, je pense qu'il y a toujours des batteurs (pour ne prendre que cet exemple mais n'importe quel autre instrument est adaptable à cette supposition) charismatiques qui servent d'exemples aux batteurs. Juste... la moyenne d'âge ici est plutôt élevée. Quand on était gamin il y avait certaines générations de batteurs, Steve Gadd ou Bonham pour certains, ensuite Matt Sorum, Dave Grohl ou Ulrich etc.

Plus récemment y a eu Joe Jordisson ou Mike Portnoy, et probablement que y en a d'autres de groupes plus récents qu'on n'écoute pas. C'est moins des groupes monstrueux parce qu'à l'heure actuelle c'est quasiment impossible d'atteindre le même niveau que les monstres des années 70-80. Y a quoi... Muse qui y arrive ?
Commence par mon groupe

Tu veux tchater avec des gens sympas et utiles ? Fais donc un tour sur le salon de discussion de la Taverne.
Plus d'infos ici.

Jay - batteur Suisse
Mind Out! - Heavy Gruyère Metal |http://www.mindout.ch
Simple Minds
Tavernier
Messages : 1620
Enregistré le : mer. 10 août 2011 19:40
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... 8&start=20
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=1257
Naissance : 1997
Localisation : Breizh

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Simple Minds » lun. 16 avr. 2018 18:28

Gaeriel a écrit :Source of the post Y a quoi... Muse qui y arrive ?

Ouais enfin là tu parle d'un groupe qu'a plus de 20 ans hein... c'est pas ce que j'appelle "récent" perso :D

Sinon je suis d'accord avec toi sur toute la ligne. Et puis on a peut être la nostalgie de la grande époque, du coup on a du mal à trouver son bonheur tant le niveau était élevé avant.

Et puis aujourd'hui, c'est malheureux mais ce ne sont plus les plus talentueux qui sortent du lot. Ce n'est pas non plus ceux qui travaillent forcément le plus. Ceux qui vont réellement percer dans le milieu, jouer dans des grandes salles et éventuellement passer à la radio, ce sont les groupes capable de vendre, donc des groupes "aimés" et pas forcément aimés que pour leur musique. C'est un tout (mais je crois qu'on a déjà eu ce débat y'a quelques années à la Taverne), et la musique passe pas forcément au premier plan. Il faut sortir des choses assez commerciales pour espérer "percer", il faut avoir un grand public de fan et pour ça ben être sociable, avoir un grand réseaux, être BG, ça aide +++

Perso l'exemple le plus parlant pour moi c'est Red House qui clairement sortait du lot, nous a sorti un premier album absolument incroyable et qui sortait réellement de ce qu'on entend partout, avec une réelle recherche artistique, et un style tout droit sorti des années 70/80, sauf que bah malgré leur talent et leur boulot, ils ont pas réussi à "percer" alors qu'ils avaient clairement tout ce qu'il faut (peut être qu'ils ne se sont pas non plus laisser le temps, et les ambitions de chacun dans la vie ont fait le reste mais bon pour moi l'exemple est quand même globalement parlant).
Après ils sont jeunes et ont la vie devant eux pour faire leur carrière solo, et j'espère bien (je doute pas trop à vrai dire) qu'on verra Vincent jouer avec des grands vu le talent qu'il y a chez ce batteur, mais ça montre quand même qu'aujourd'hui c'est compliqué d'avoir un style à soi...
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur libre
Qu'il est plus important d'être debout que de vivre
Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos ames
Le souffle du néant n'éteindra pas la flamme
Avatar du membre
Taeth
Garçon ! Je vais rester un peu !
Messages : 94
Enregistré le : mer. 22 nov. 2017 14:49
Naissance : 1989

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Taeth » lun. 16 avr. 2018 20:22

Gaeriel a écrit :Source of the post
Taeth a écrit :Source of the post Mais les étapes avant d'y parvenir me paraissent bien longues!


C'est pas forcément long. Tout dépend du temps qu'on y accorde mais avec un peu de boulot on peut rapidement se constituer un premier répertoire de reprises. [...] Je te souhaite de vite commencer à jouer :)


Merci, j'ai hâte! Mais il y a probablement un minimum avant de se lancer, non? Car pour le moment, je n'ai qu'un seul morceau à mon répertoire :rofl: J'ai encore du taf

Simple Minds a écrit :Source of the post
biscotto a écrit :Source of the post Je trouve qu'il ya moins de grands groupes mythiques qu'avant,avec des batteurs charismatiques ayant des styles bien definis etc auxquels on s'identifiait facilement.

D'accord avec toi, mais j'élargirai même plus : y'a plus vraiment de grands groupes mythiques avec des musiciens charismatiques ayants des styles bien définis.

On n'a peut-être pas assez de recul pour pouvoir juger ces nouveaux "styles". Perso, je reviens du concert de Trivium, ben franchement y'a pas 2 Alex Bent!
Avatar du membre
Gaeriel
Administrateur du site
Messages : 2917
Enregistré le : lun. 14 oct. 2013 14:49
Matos : Tama Starclassic Performer B/B 2014
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=5323
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=5906
Naissance : 1989
Localisation : Neuchâtel - Suisse
Contact :

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Gaeriel » mar. 17 avr. 2018 08:36

Taeth a écrit :Source of the post Trivium, ben franchement y'a pas 2 Alex Bent!


Ouais mais quand tu parles de Trivium à M.-Mme Lambda il y a 90% de chances qu'ils ne connaissent pas. C'est pas comme si tu parlais d'Iron Maiden ou de AC/DC, par exemple. Pourtant les gens connaîtront probablement pas mieux la musique, mais ils en auront entendu parler. Il y a quelques artistes solo maintenant qui parviennent relativement à toucher le firmament mais des groupes, non je vois pas.

Simple Minds a écrit :Source of the post Ouais enfin là tu parle d'un groupe qu'a plus de 20 ans hein... c'est pas ce que j'appelle "récent" perso


En effet... Pour moi Muse c'est "récent" parce qu'ils sont devenu connus quand j'étais gamin (2000-2001 quelque chose comme ça). ça reste le groupe le plus récent qui doit le mieux marcher. Mais qui a aussi un public grave hétéroclite.

Peut-être aussi que les monstres sacrés sont un genre d'exception, et que les années 70-80 en ont vu beaucoup émerger grâce à aux technologies d'information qui sont maintenant trop développées pour permettre au phénomène de se reproduire.

Pour celleux que ces questions intéressent, je conseille vivement le reportage de Ron Howard "Eight days a week". ça retrace les premières années des Beatles avec que des images d'archives et quelques interviews. ça montre à quel point ce groupe a changé le monde, de bien des façons :)
Commence par mon groupe

Tu veux tchater avec des gens sympas et utiles ? Fais donc un tour sur le salon de discussion de la Taverne.
Plus d'infos ici.

Jay - batteur Suisse
Mind Out! - Heavy Gruyère Metal |http://www.mindout.ch
Simple Minds
Tavernier
Messages : 1620
Enregistré le : mer. 10 août 2011 19:40
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... 8&start=20
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=1257
Naissance : 1997
Localisation : Breizh

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Simple Minds » mar. 17 avr. 2018 11:07

Gaeriel a écrit :Source of the post ça reste le groupe le plus récent qui doit le mieux marcher. Mais qui a aussi un public grave hétéroclite.

Ah oui ça par contre 100% d'accord, pour moi Muse c'est le groupe """récent""" qui s'en sort le mieux c'est sûr. Y'a 3 zikos fantastiques et c'est vraiment très plaisant, après voilà, c'est pas "récent" malgré tout :D :D
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur libre
Qu'il est plus important d'être debout que de vivre
Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos ames
Le souffle du néant n'éteindra pas la flamme
Julien.tardan
Il fait bon et chaud ici
Messages : 34
Enregistré le : mer. 4 avr. 2018 15:34
Matos : Roland td-12 KX
Naissance : 1983

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Julien.tardan » jeu. 19 avr. 2018 03:40

La musique reflete pas mal son epoque dans les grandes tendances,les annees 80 etaient peut etre encore synonyme de liberte et d espoir ,en tout cas la periode fut une sorte d apogee pour la societe de consommation que nous avons eu jusqu alors,cette derniere finissant par se detruire elle meme par son essence,la musique de maintenant est plus tordue,peut etre aussi desabusee,il suffit d ecouter les riffs de muse puisque vous en parliez,les hits qui passent en france c est souvent du rap agressif ou des petits bobos frimeurs etc ,y a vraiment comme une energie noire qui circule,le plus gros a en tout cas ete largement fait,peut etre qu innover puisque l humain veut toujours plus ce sera de jouer sur des tendons de boeufs seches...
tagaboum
Il fait bon et chaud ici
Messages : 23
Enregistré le : sam. 14 avr. 2018 22:53
Matos : Roland TD50 - Pearl Master Custom artisan de 1995
Naissance : 1951

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar tagaboum » jeu. 19 avr. 2018 12:39

A mon sens il y a un phénomène sociologique qu'il ne faut pas négligé. Des groupes comme AC DC, Iron Maiden, Led Zepp, Who, Beattles, Dépêche Mode, Muse etc... se sont créés dans un autre contexte "historique" totalement différent à aujourd'hui, celui de la galette vinyle, époque où il fallait se rendre chez son disquaire préféré pour acheter sa galette après l'avoir découverte sur une radio périphérique, dans le meilleur des cas, ou parce qu'un pote avait écouté le dernier LP du groupe.
Aujourd'hui il suffit de fouiller sur internet, de s'abonner à Spotify et consort, pour consommer de la musique, c'est devenu un bien de consommation de masse, ce qui n'était pas le cas dans les années 70-90. Par ailleurs, à cette époque, le rock, la pop-rock, le R&B, le punk... étaient des genres musicaux qui concernaient une frange de la population dites jeunes, qui se différenciait de la génération de ses parents par l'adhésion à ces genres musicaux. Il y avait une démarcation générationnelle très marquée au travers de la culture musicale. La musique constituait une manière de se démarquer des adultes, c'était l'expression d'une "révolte" par rapport à la génération de ses parents. Chaque genre correspondait à une "niche" concernant une frange sociologique de la jeunesse (les mods : les Who, les Greasers : le rock - les punks : Sex Pistols, les babas : Les Floyds...). Les genres musicaux venaient se télescoper entre eux, même s'ils étaient tous un mode de contestation de l'ordre établi.
Depuis l'apparition d'internet la musique comme outil de différenciation politique (au sens vie dans la cité) c'est dilué ; elle est devenue objet de consommation de masse car dès les années 70 les grandes compagnies Major ont compris les bénéfices qu"il y avait à tirer de ce marché, la jeunesse sortait de son anonymat pour devenir une cible commerciale. Ce mouvement à conduit à une dilution des genres musicaux. Même le rap, dernier courant musical original concernant la jeunesse ouvrière des cités (créé aux States dans les ghettos noirs dans les années 70 par "un pillage" de la musique existante) a été récupéré et a perdu son caractère subversif.
De nos jours (pas de regrets passéistes dans ces termes) il y a une foultitude de groupes, dans des genres, sous-genres, très variés, mais ils ne constituent plus une manière, pour la jeunesse de se différencier ; celle-ci se tourne plus vers le street art, les différentes formes d'expressions corporelles... Ce sont, peut-être, des raisons pour lesquelles il n' y a plus LE groupe émergent d'un STYLE particuliers, mais des groupes confidentiels "poly -styles".
Tagaboum Tsoin Tsoin
Avatar du membre
Taeth
Garçon ! Je vais rester un peu !
Messages : 94
Enregistré le : mer. 22 nov. 2017 14:49
Naissance : 1989

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Taeth » ven. 20 avr. 2018 14:03

Julien.tardan a écrit :Source of the post il suffit d ecouter les riffs de muse puisque vous en parliez,les hits qui passent en france c est souvent du rap agressif ou des petits bobos frimeurs etc ,y a vraiment comme une energie noire qui circule.

Nan mais les français et françaises écoutent de la m*... Pardon: la radio française est pourrie.
Avec les radios internet tu peux mieux apprécier la diversité et la qualité dans les autres pays :)
Julien.tardan
Il fait bon et chaud ici
Messages : 34
Enregistré le : mer. 4 avr. 2018 15:34
Matos : Roland td-12 KX
Naissance : 1983

Jouer en groupe, la motivation ultime

Messagepar Julien.tardan » ven. 20 avr. 2018 16:32

Oui taeth,trop de gens qui se decouvrent des passions pour la musique,plus que des passions pour aller bosser en usine bizarrement,le prestige du costume de l artiste incompris qui a besoin de lumiere pour enfin exister,lui qui ployait sous une masse de plomb est seduisant.

Retourner vers « La technique et les méthodes d'apprentissage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité