Ecriture inclusive

Vos blagues, vos coups de gueule, vos coups de cœur … ici on est au bistro, on parle de tout et de rien … (mais pas de politique).
Avatar du membre
Gaeriel
Administrateur du site
Messages : 2935
Enregistré le : lun. 14 oct. 2013 14:49
Matos : Tama Starclassic Performer B/B 2014
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=5323
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=5906
Naissance : 1989
Localisation : Neuchâtel - Suisse
Contact :

Ecriture inclusive

Messagepar Gaeriel » ven. 13 avr. 2018 09:41

Pour éviter qu'un autre topic que ça ne concerne pas parte en sucette sur un débat de genre, j'ouvre un topic ici. On est pas obligé d'en débattre mais perso j'ai envie de répondre à ça :

Simple Minds a écrit :Source of the post PS : par contre Gaeriel par pitié, stop l'écriture inclusive, c'est vraiment insupportable :swear: :lol: . Je comprends pas cette nouvelle lubie imposée par les SJW qui ne mène à rien. Sans parler du fait que ça rend la compréhension impossible pour nos amis mal/non-voyants avec leur lecteur d'écran ;)


J'utilise exprès pas le · du milieu qui, effectivement, n'est pas supporté par les logiciels des personnes atteintes d'un handicap visuel. Je veux bien imaginer que c'est un peu plus pénible pour elleux à lire mais si on ne m'en fait pas la remarque ici, je ne vois pas bien de raison de changer ma façon d'écrire à ce stade. Je pars aussi du principe qu'un être humain capable de lecture peut faire l'effort de s'adapter à l'écriture inclusive. En réalité ça n'a rien de si pénible, ce n'est qu'une question d'habitude. Une fois que le cerveau a assimilé cette notion dans sa façon de lire, la nuance devient imperceptible.

C'est pas vraiment l'endroit pour en parler, et on pourrait faire un topic sur ce sujet si ça vous intéresse dans les potins, mais c'est pas une question de SJW, et c'est psychorigide de déclarer que ça ne sert à rien. En réalité tu ne connais pas l'impact que pourrait avoir l'écriture inclusive sur la société, mais c'est ton droit que de penser que ça n'apporte rien. Et c'est le mien que de penser que ça a son utilité. En revanche ce serait pas mal si tu pouvais exprimer tes points de vue de façon moins impérative ;).

Je peux concevoir la pénibilité pour des personnes qui n'en ont pas l'habitude d'appréhender l'écriture inclusive, et mon amour pour les textes bien faits me pousse à limiter son utilisation et à neutraliser l'utilisation du genre au maximum. Je ne l'applique d'ailleurs pas à 100%, parce que c'est pas facile à faire, et parce que parfois, effectivement, ça peut alourdir le texte. Je suis aussi d'accord sur le fait que c'est perfectible, tout aussi bien que ça ne suffira pas à équilibrer les genres dans notre société. Mais c'est un moyen comme un autre d'y participer et je ne changerai pas ma façon d'écrire.

A vous le choix de savoir si vous continuez à lire ce que j'écris ou non. Comme je fais le choix de lire quand même les textes des gens qui font trois fautes de français par ligne alors que c'est pour moi à peu près aussi pénible que de me gargariser avec de la maille de fer.

L'écriture inclusive, c'est une goutte d'eau dans l'océan de l'inégalité des sexes, mais pour moi c'est important.
Commence par mon groupe

Tu veux tchater avec des gens sympas et utiles ? Fais donc un tour sur le salon de discussion de la Taverne.
Plus d'infos ici.

Jay - batteur Suisse
Mind Out! - Heavy Gruyère Metal |http://www.mindout.ch
Avatar du membre
Simple Minds
Tavernier
Messages : 1649
Enregistré le : mer. 10 août 2011 19:40
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... 8&start=20
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=1257
Naissance : 1997
Localisation : Breizh

Ecriture inclusive

Messagepar Simple Minds » ven. 13 avr. 2018 09:57

Gaeriel a écrit :Source of the post En revanche ce serait pas mal si tu pouvais exprimer tes points de vue de façon moins impérative ;).

Désolée mais vraiment c'est sorti tout seul l'autre jour, toute la journée sur internet on voit cette écriture inclusive à toutes les sauces, c'est juste horrible. Alors que enfin clairement pour moi ça inclu rien du tout. En français le masculin est neutre quand on l'utilise pour parler global, il n'est pas "masculin". Donc bon ça me fait rire en ce pseudo débat, c'est clairement pas parce qu'on écrit en "inclusif" que ça va changer quelque chose aux gens qui sont sexistes (à part au contraire les énerver pour des futilités et les décourager à faire le moindre effort sur les vrais question de la vie). Surtout que bon ok, alors on "inclu" à l'écrit, mais à l'oral on exclu ? C'est vraiment très bête à mes yeux... on a une belle langue française et on préfère la massacrer sous couvert de ce genre de futilités...

Tu dis que c'est seulement une question d'habitude mais non ce n'est pas le cas, je lis de l'écriture inclusive tous les jours, et c'est pas pour autant que ça en deviens compréhensible et agréable à mes yeux. (même sans parler du fait que je trouve ce "combat" absolument inutile)

Bref fais ce que tu veux bien sûr je suis personne pour imposer quoi que ce soit mais ouais ça m'a énervé de oufff l'autre jour désolée :$ :$ :$ :lol:

PS : pour les lecteurs d'écran pour en avoir discuter avec quelques personnes, même le "vrai" . ça leur rend la compréhension ultra compliquée/impossible.
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur libre
Qu'il est plus important d'être debout que de vivre
Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos ames
Le souffle du néant n'éteindra pas la flamme
Avatar du membre
La_Gargouille
Pilier de comptoir
Messages : 1102
Enregistré le : sam. 9 avr. 2016 13:57
Matos : Tama ImperialStar Midnight Blue Standard
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=8226
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=8228
Naissance : 1974
Localisation : Sud-ouest de la France

Ecriture inclusive

Messagepar La_Gargouille » ven. 13 avr. 2018 11:34

Alors mon petit avis sur l'écriture inclusive : c'est de la masturbation intellectuelle qui permet à certains de se donner bonne conscience... :wasntme:
Au même titre que la discrimination positive, des quotas imposés etc... |(

(Attention, quand je parle de certains, ne te sens pas visé Gaeriel, je ne mets pas tous les utilisateurs de l'écriture inclusive dans le même panier, loin de là, je respecte ta position à ce sujet)

On a appliqué à l'écriture ce coté "bien pensant" que y a été fait à notre vocabulaire (bouh! il ne faut pas dire aveugle, mais non voyant, bouh! il ne faut pas dire caissière mais hôtesse d'accueil") , on alourdit une écriture, on efface l'histoire de notre langue sous prétexte d'égalité des sexes.
Ce genre d'initiative à plus d'impact négatif qu'autre chose, pour moi. On va prendre l’exemple des grades : faire une distinction de genre et pour mon contre productif, et mets au contraire en avant le fait que tu sois une femme au détriment de ta fonction qui est le plus important.

Quand aux règles grammaticales, elles font parties de l'histoire de notre langue avec ses inégalités, mais aussi ses richesses.

De plus, pour moi, tu ne feras pas changer les mentalités en imposant les choses, mais en incitant à la réflexion.

Au niveau de ton article, tu as de toi-même modifié un truc après que je t'ai indiqué (d'ailleurs plus sur le ton de la boutade que de la revendication) que l'article était "masculin" au niveau du titre "le batteur et les meufs" que tu as changé en "le batteur et la sexualité libérée", c'est plus sur ces détails à mon avis que chacun doit travailler, plutôt que vouloir faire de la place sur les deux genres à chaque mot.

D'ailleurs, tu remarqueras que tu n'as pas utilisé l'écriture inclusive sur le mot "batteur", et pour autant je ne me sens pas écartée, ni "invisibilisé" (terme utilisé par la propagande de l'écriture inclusive) du fait qu'on utilise le terme masculin de manière générique.

Pour moi le combat ne se situe pas sur le mot, mais sur son utilisation dans une phrase, dons un texte.
Il n'y a pas eu besoin de l'écriture inclusive pour mettre en valeur les femmes lorsqu'on le voulait.

Après ce n'est que l'avis d'une personne de sexe féminin qui évolue dans un milieu "masculin" depuis plus de vingt ans et qui le vit très bien. 8)

:occasion14:
"Ne vous comparez à personne, vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux.
Il y a toujours plus grands et plus petits que vous.
"
Avatar du membre
Gaeriel
Administrateur du site
Messages : 2935
Enregistré le : lun. 14 oct. 2013 14:49
Matos : Tama Starclassic Performer B/B 2014
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=5323
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=5906
Naissance : 1989
Localisation : Neuchâtel - Suisse
Contact :

Ecriture inclusive

Messagepar Gaeriel » ven. 13 avr. 2018 11:46

Simple Minds a écrit :Source of the post n français le masculin est neutre quand on l'utilise pour parler global


Alors non, le neutre n'existe pas en français. C'est important de le savoir en prérequis quand on parle de genre dans la langue française, parce que ça conditionne le débat. Tu peux bien considérer que le masculin est neutre, mais il est masculin, c'est tout.

On utilise le masculin générique par simplification, justement, pour ne pas alourdir la communication. Pourquoi le masculin ? Parce qu'à un moment il l'a emporté, parce que l'homme. Point final. Donc oui, la langue française est belle, mais elle est utilisée de façon sexiste juste parce que les gens sont flemmards, et qu'ils considèrent que le masculin l'emporte sur le féminin. Pourquoi ? Parce que le corps d'un homme est plus fort biologiquement que celui d'une femme. Parce qu'un homme a le pouvoir corporel sur la femme, voilà tout. Déjà c'est un postulat de base un peu dégueulasse. Et je parle même pas de tous les mots qui n'existent pas ou deviennent "compliqués" au féminin. Si on part du principe qu'il ne faut surtout pas féminiser le français, on continuerait de parler d'un auteur pour une femme, d'un écrivain, d'un poète, un ministre, etc. L'évolution de la société vers l'égalité des genres passe par tout, y compris le langage, à l'écrit comme à l'oral même si c'est plus compliqué à l'oral comme tu le soulignes.

Par ailleurs, le "massacre futile" de la langue française, si tu le considères ainsi, alors a commencé dès son invention. On ne parle plus vieux françois et personne ne s'en offusque. La langue évolue, en fonction du temps et de la société dans laquelle elle se place. La notion de règles elle-même est discutable dans la mesure où c'est l'Académie française qui se prétend autorité en la matière, or ça fait des siècles que cette entité est dominée par des hommes. Etonnant. La langue a évolué vers la norme qu'on lui connaît aujourd'hui, il n'y a donc aucune raison qu'elle ne continue pas d'évoluer. L'écriture inclusive (et on parle bien d'écriture, pas de langage, parce qu'on a pas encore trouvé quelque chose de cohérent à l'oral) est un facteur d'évolution, pas une fin en soi. Mais pour évoluer, il faut expérimenter.

Faut pas voir ça comme un combat, ça ne l'est pas, c'est une question de logique, et de redéfinition de valeurs. C'est pas parce qu'une règle existe qu'elle est juste. Si on partait de ce postulat, on serait encore gouvernés par des Rois qui se succèdent par primogéniture.

Maintenant je vais pas essayer de te convaincre que l'écriture inclusive c'est l'avenir de l'humanité, en vrai ça m'importe peu. J'aime juste pas qu'on déclare de quelque chose que c'est de la merde sous prétexte qu'on aime pas.

Simple Minds a écrit :Source of the post PS : pour les lecteurs d'écran pour en avoir discuter avec quelques personnes, même le "vrai" . ça leur rend la compréhension ultra compliquée/impossible.


J'en conviens, c'est évident que c'est pas simple à gérer comme facteur pour un logiciel d'adaptation de l'écriture vers le son. Rien n'empêche ces logiciels d'évoluer pour en tenir compte. On est loin du 100% inclusif, on a le temps de s'y adapter. Ou pas, peut-être que ça disparaîtra complétement, on peut pas savoir comment ça va évoluer dans les prochaines années. L'écriture en elle-même peut changer de sorte à devenir beaucoup moins compliquée à lire. Etape par étape, chaque chose en son temps.

T'es pas convaincue, je pense pas convaincre qui que ce soit, et j'essaie pas. Mais essayez pas non plus de me convaincre à l'inverse :).
Commence par mon groupe

Tu veux tchater avec des gens sympas et utiles ? Fais donc un tour sur le salon de discussion de la Taverne.
Plus d'infos ici.

Jay - batteur Suisse
Mind Out! - Heavy Gruyère Metal |http://www.mindout.ch
Avatar du membre
Gaeriel
Administrateur du site
Messages : 2935
Enregistré le : lun. 14 oct. 2013 14:49
Matos : Tama Starclassic Performer B/B 2014
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=5323
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=5906
Naissance : 1989
Localisation : Neuchâtel - Suisse
Contact :

Ecriture inclusive

Messagepar Gaeriel » ven. 13 avr. 2018 11:58

La_Gargouille a écrit :Source of the post c'est de la masturbation intellectuelle qui permet à certains de se donner bonne conscience..


A ceci près que la majorité des gens qui utilise l'écriture inclusive est concernée par la thématique. C'est probablement les gens qui ont le moins besoin de se donner bonne conscience qui s'en servent, mais soit. Et alors ? C'est un début.

La_Gargouille a écrit :Source of the post bouh! il ne faut pas dire caissière mais hôtesse d'accueil"


En l'occurrence c'est un mauvais exemple parce qu'ici on parle fonction, pas genre. On est sensé dire un technicien de surface et pas un concierge. C'est juste pour relever la qualification d'un métier, et c'est à mon avis un autre débat, mais c'est pas non plus dénué d'intérêt que d'essayer d'éviter que les gens soient discriminés par leurs boulots. Probablement pas une solution efficace, mais une tentative quand même.

La_Gargouille a écrit :Source of the post D'ailleurs, tu remarqueras que tu n'as pas utilisé l'écriture inclusive sur le mot "batteur", et pour autant je ne me sens pas écartée, ni "invisibilisé" (terme utilisé par la propagande de l'écriture inclusive) du fait qu'on utilise le terme masculin de manière générique.


Je suis pas parfait. Des fois j'ai l'impression que quand tu veux appliquer quelque chose dans ta vie que les autres n'appliquent pas, tu devrais être absolument irréprochable. C'est comme pour les gens qui font du 0 déchet et sont critiqués dès qu'ils s'achètent une barre de chocolat et qu'ils mettent l'emballage à la poubelle. Je vous donne pas de leçon sur le fait que vous devriez utiliser l'écriture inclusive parce que c'est mieux, je dis juste que les arguments utilisés pour m'expliquer à quel point ma façon d'écrire est merdique sont fallacieux.

Au risque de me répéter, ce texte date d'avant que je pratique l'écriture inclusive, et je ne l'ai pas mis à jour, et je ne pratique pas toujours l'écriture inclusive, et je ne suis pas exempt de tout reproche. Si je pratique l'écriture inclusive autant que possible, ça fait justement partie d'une façon de remettre en question mon comportement et mon éducation, et y a du taf. Le texte date également d'avant que j'essaie d'adopter un comportement moins sexiste. Et pourtant je suis déjà de base pas quelque de foncièrement sexiste, c'est dire à quel point y a du boulot.

La_Gargouille a écrit :Source of the post Après ce n'est que l'avis d'une personne de sexe féminin qui évolue dans un milieu "masculin" depuis plus de vingt ans et qui le vit très bien.


T'aurais dit que tu es esclave dans une plantation de coton depuis ta naissance et que tu es contente quand on te donne pas de coup de fouet que je l'aurais pas interprété différemment ^^. Je dis ça pour plaisanter, mais quand même ça a quelque chose de problématique. Si le "masculin" pouvait disparaître du "milieu", ça serait quand même encore plus facile à vivre.
Commence par mon groupe

Tu veux tchater avec des gens sympas et utiles ? Fais donc un tour sur le salon de discussion de la Taverne.
Plus d'infos ici.

Jay - batteur Suisse
Mind Out! - Heavy Gruyère Metal |http://www.mindout.ch
Avatar du membre
Simple Minds
Tavernier
Messages : 1649
Enregistré le : mer. 10 août 2011 19:40
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... 8&start=20
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=1257
Naissance : 1997
Localisation : Breizh

Ecriture inclusive

Messagepar Simple Minds » ven. 13 avr. 2018 12:17

Gaeriel a écrit :Source of the post Alors non, le neutre n'existe pas en français. C'est important de le savoir en prérequis quand on parle de genre dans la langue française, parce que ça conditionne le débat. Tu peux bien considérer que le masculin est neutre, mais il est masculin, c'est tout.

Je vais essayer de recherchez les articles de l'académie française et autre sur ce sujet, qu'on avait beaucoup vu passer lors des premiers débats sur l'écriture inclusive.
Gaeriel a écrit :Source of the post Maintenant je vais pas essayer de te convaincre que l'écriture inclusive c'est l'avenir de l'humanité, en vrai ça m'importe peu. J'aime juste pas qu'on déclare de quelque chose que c'est de la merde sous prétexte qu'on aime pas.

Tu remarqueras que j'utilise un peu d'autres arguments que simplement "je n'aime pas donc c'est de la merde" ;)
Je suis pas là pour te convaincre, ni pour être convaincue on est d'accord, j'exprime juste mon avis et essaye de comprendre ta position (même si ma toute première remarque fut un peu rude je te l'accord et j'en suis encore désolée), et ça c'est comme pour la politiques et ce genre de sujet, personne n'arrive à convaincre l'autre.

Gaeriel a écrit :Source of the post J'en conviens, c'est évident que c'est pas simple à gérer comme facteur pour un logiciel d'adaptation de l'écriture vers le son. Rien n'empêche ces logiciels d'évoluer pour en tenir compte.

Et du coup je me permets d'ajouter qu'il n'y a pas que les handicapés visuels qui peuvent être (très) dérangés par cette écriture inclusive. Beaucoup de personnes dys- notamment, et/ou qui ont une perception très visuelle et schématique de la compréhension orale et écrite sont handicapés par cette écriture.

Globalement je suis vraiment d'accord avec La gargouille, donc je vais pas redire la même chose, mais voilà ce que je pense de cette écriture inclusive. A la base, c'est un truc qui a été initié puis imposé par une réelle minorité de personne qui fait beaucoup de bruit (les féministes extrémistes et les personnes ayant une dysphorie de genre), mais la plupart des femmes ne se sentent clairement pas lésé par l'utilisation du mot "auteur" "ministre" ou autre ;)

Du coup on peut aller plus loin dans la chose, je te pose la question suivante (car encore une fois je ne suis pas là pour convaincre quiconque mais pour essayer de comprendre au mieux le point de vue des autres :) ) : penses-tu qu'il faut en plus qu'on adapte notre écriture aux personnes ayant une dysphorie de genre, c'est à dire qui ne se considère ni homme ni femme, parfois à le fois femme et homme, parfois un jour femme un jour homme etc etc et qui ont de ce fait inventé des pronoms pour parler d'elle ? (exemple : https://twitter.com/HatefulBadBitch/sta ... 0725894144)
Parce que bon voilà, si on veut vraiment n'exclure personne alors on doit aussi se plier à ce genre de lubies ?

Gaeriel a écrit :Source of the post T'aurais dit que tu es esclave dans une plantation de coton depuis ta naissance et que tu es contente quand on te donne pas de coup de fouet que je l'aurais pas interprété différemment ^^

Sauf que là clairement on parle de quelque chose qui n'est absolument pas réducteur ou criminel, ça fait quand même une vraie différence. Oui beaucoup de femme ne sont absolument pas géné par l'utilisation du masculin parce que justement quand on l'entend dans le cas d'une généralisation, on entend pas du masculin pur et dur mais juste du neutre pour du global. Faire une fixette dessus c'est vraiment se victimiser pour rien. (à mon sens)


PS :
Gaeriel a écrit :Source of the post Si on partait de ce postulat, on serait encore gouvernés par des Rois qui se succèdent par primogéniture.
Pas de chance de sortir ce genre d'argument face à une sympathisante royaliste :rofl: :rofl:
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur libre
Qu'il est plus important d'être debout que de vivre
Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos ames
Le souffle du néant n'éteindra pas la flamme
Avatar du membre
La_Gargouille
Pilier de comptoir
Messages : 1102
Enregistré le : sam. 9 avr. 2016 13:57
Matos : Tama ImperialStar Midnight Blue Standard
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=8226
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=8228
Naissance : 1974
Localisation : Sud-ouest de la France

Ecriture inclusive

Messagepar La_Gargouille » ven. 13 avr. 2018 16:02

Alors, pour ma part, je n'essaie pas de te convaincre d'abandonner l'écriture inclusive, tu fais ce que tu veux, j'exposais juste mon point de vue sur la discussion qui a été lancée. Comme je l'ai fait remarqué sur mon post (et à priori tu n'as pas compris ce que je voulais dire) que l'on fasse de l'écriture inclusive ou non, cela ne change pas la perception des choses et surtout l'estime que j'ai de moi. Je ne me sens pas invisible, diminuée ou autre. Le sujet n'aurait pas été lancé, je n'aurais pas commenté. :x

Gaeriel a écrit :Source of the post En l'occurrence c'est un mauvais exemple parce qu'ici on parle fonction, pas genre.

En quoi c'est un mauvais exemple, puisque c'est le même cheminement, que cela soit pur la fonction ou le genre, on change la manière d'appeler les choses pour soit disant les valoriser ? :^)

Simple Minds a écrit :Source of the post T'aurais dit que tu es esclave dans une plantation de coton depuis ta naissance et que tu es contente quand on te donne pas de coup de fouet que je l'aurais pas interprété différemment ^^

Simple Minds a écrit :Source of the post Sauf que là clairement on parle de quelque chose qui n'est absolument pas réducteur ou criminel, ça fait quand même une vraie différence. Oui beaucoup de femme ne sont absolument pas gêné par l'utilisation du masculin parce que justement quand on l'entend dans le cas d'une généralisation, on entend pas du masculin pur et dur mais juste du neutre pour du global. Faire une fixette dessus c'est vraiment se victimiser pour rien. (à mon sens) :clap:

En plus je trouve ta réflexion assez condescendante :D : "la pauvre femme qui n'a même pas conscience de sa position misérable" heureusement moi, je vais lui ouvrir les yeux. (Ah les interprétations ! :tmi: )

Hors-sujet
Je te rassure j'ai conscience qu'il existe certaines inégalités, mais il ne faut pas, non plus au nom de "l'égalité " entre les sexes, occulter que nous sommes différents.

Un homme est un homme avec ses spécificités, une femme idem. L'un n'est pas supérieur à l'autre nous sommes d'accord, mais les spécificités des uns et des autres ont fait, font et feront que certaines activités, positions ou autres seront plus abordables pour l'un ou pour l'autre, qu'on le veuille ou non.

Ce qui me choque, c'est que sous prétexte de parité ou égalité on va abaisser un barème physique spécialement pour les femmes.
Pourquoi? Prenons l'exemple du pompier : l'individu qu'elle va devoir sauver, va maigrir d'un seul coup, parce que c'est une femme? les couloirs, les obstacles vont s'adapter à elle en conditions réelles? Tu vois ce que je veux dire?

Autant je suis contente qu'on a enlevé la barrière du sexe à l'accès de certains métiers, autant je trouve illogique d'adapter les conditions de sélection suivant le sexe. si il existe un critère minimum physique pour pouvoir exercer un métier, le sexe ne devrait rien avoir avec le barème.
Mais là, je m'éloigne du sujet principal pour aller dans un sujet plus général.

Gaeriel a écrit :Source of the post Si le "masculin" pouvait disparaître du "milieu", ça serait quand même encore plus facile à vivre.

je t'assure que le jour ou le terme "masculin" n'accompagnera plus "milieu" dans certains métiers, il auront perdus une grande partie de leur efficacité...
Le plus important, c'est l'efficacité ou le respect d'une parité artificielle?
Mais je comprends ce que tu veux dire, et sur un point du vue théorique, je te rejoins.
Bon je dérive vraiment là.


Recentrons nous sur l'écriture inclusive...a noter que mon hors sujet ne l'est pas tant que çà. En fait je n'ai pas grand chose de plus à dire là dessus. :occasion14:

Simple Minds a écrit :Source of the post Pas de chance de sortir ce genre d'argument face à une sympathisante royaliste

:o

Hou, encore un sujet à discussion! loooool!
"Ne vous comparez à personne, vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux.
Il y a toujours plus grands et plus petits que vous.
"
Avatar du membre
Simple Minds
Tavernier
Messages : 1649
Enregistré le : mer. 10 août 2011 19:40
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... 8&start=20
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=1257
Naissance : 1997
Localisation : Breizh

Ecriture inclusive

Messagepar Simple Minds » ven. 13 avr. 2018 16:16

Hors-sujet
La_Gargouille a écrit :Source of the post Hou, encore un sujet à discussion

:D :D Pas sûr que discuter politique sur un forum soit très constructif, mais pour ceux qui prendraient peur ou feraient l'amalgame, je tiens juste à préciser qu'être royaliste n'a pas de rapport avec être d'extrême droite (au sens Républicain du terme) ;)
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur libre
Qu'il est plus important d'être debout que de vivre
Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos ames
Le souffle du néant n'éteindra pas la flamme
Avatar du membre
La_Gargouille
Pilier de comptoir
Messages : 1102
Enregistré le : sam. 9 avr. 2016 13:57
Matos : Tama ImperialStar Midnight Blue Standard
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=8226
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=8228
Naissance : 1974
Localisation : Sud-ouest de la France

Ecriture inclusive

Messagepar La_Gargouille » ven. 13 avr. 2018 16:54

Hors-sujet
Simple Minds a écrit :Source of the post Pas sûr que discuter politique sur un forum soit très constructif, mais pour ceux qui prendraient peur ou feraient l'amalgame, je tiens juste à préciser qu'être royaliste n'a pas de rapport avec être d'extrême droite (au sens Républicain du terme)

ah mais j'ai jamais dit que c'était un sujet de discussion sur ce forum, juste un sujet de discussion, et pas de méprise, mon étonnement était plutôt au fait que je ne pensais pas que ta génération s'intéressait à ce type de gouvernance qui a tendance à être remis en cause dans les pays qui le pratique encore.
:occasion14:
"Ne vous comparez à personne, vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux.
Il y a toujours plus grands et plus petits que vous.
"
Avatar du membre
URAN
Modérateur sanguinaire
Messages : 2579
Enregistré le : mer. 25 mars 2015 21:58
Matos : Gretsh Renow. Zildjian Armand PST7. TD 30 VH13
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=7700
Naissance : 1965
Localisation : Pacy sur Eure (Normandie)
Contact :

Ecriture inclusive

Messagepar URAN » ven. 13 avr. 2018 21:19

pour rire un peu je vais me servir d'un sketch de Roland Magdane qui justement parle de la langue française et de ses "bizarreries" avec les genres en commençant par des mots véritablement masculins :

UN sac à main, UN soutien-gorge, UN rouge à lèvres, UN bikini....

Et nous avons évidemment les mêmes bizarreries féminines avec :

UNE moustache, UNE barbe, UNE chemise, UNE cravate....

Alors oui, le mec qui a inventé le français, a forcément picolé un peu trop à un moment non ? :rofl:
Avatar du membre
nonodrum
Modérateur sanguinaire
Messages : 6263
Enregistré le : dim. 1 juil. 2012 21:56
Matos : E-Drum Home Made-Sonor sonic/Roland/Zildjian Gen16
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=2901
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=2902
Naissance : 1974
Localisation : Aveyron

Ecriture inclusive

Messagepar nonodrum » ven. 13 avr. 2018 21:47

URAN a écrit :Source of the post pour rire un peu je vais me servir d'un sketch de Roland Magdane qui justement parle de la langue française et de ses "bizarreries" avec les genres en commençant par des mot véritablement masculins :

UN sac à main, UN soutien-gorge, UN rouge à lèvres, UN bikini....

Et nous avons évidemment les mêmes bizarreries féminines avec :

UNE moustache, UNE barbe, UNE chemise, UNE cravate....

Alors oui, le mec qui a inventé le français, a forcément picolé un peu trop à un moment non ? :rofl:

Excellent d'ailleurs ce sketch.
Après moi ce qui me fait rire, c'est que quand j'étais gamins, on utilisait le féminin pour les filles et le masculin pour les garçon, et qu'un jour des énarques ont décidés de masculinisé certaine expression, et maintenant on ferait le chemin inverse, quel progrès!!!!
En fait en toute logique, pour moi il a toujours était naturel d'utiliser les termes adapter au sexe de la personne , une fille ça reste une fille et idem pour les mecs, bien-sur à part Conchita Wurst la ça sera bonjours Madame ,au revoir Messieurs.:lol:
jaypee
Gros consommateur
Messages : 144
Enregistré le : sam. 3 févr. 2018 14:13
Matos : Tama Starclassic maple / TD 30
Naissance : 1980

Ecriture inclusive

Messagepar jaypee » ven. 13 avr. 2018 22:37

mais bordel, on comprend rien a vos posts... c’est quoi l’écriture all inclusif? ;(
Avatar du membre
nonodrum
Modérateur sanguinaire
Messages : 6263
Enregistré le : dim. 1 juil. 2012 21:56
Matos : E-Drum Home Made-Sonor sonic/Roland/Zildjian Gen16
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=2901
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=2902
Naissance : 1974
Localisation : Aveyron

Ecriture inclusive

Messagepar nonodrum » ven. 13 avr. 2018 22:53

jaypee a écrit :Source of the post mais bordel, on comprend rien a vos posts... c’est quoi l’écriture all inclusif? ;(

Google est ton amis.... ;)
https://www.ecriture-inclusive.fr/
Avatar du membre
biscotto
Chope d'Or
Messages : 855
Enregistré le : dim. 23 oct. 2011 13:37
Matos : mapex mbirch,dtx 3;Eliminator;,zild Z;cc ferone
Naissance : 1965
Localisation : le havre

Ecriture inclusive

Messagepar biscotto » sam. 14 avr. 2018 18:51

bonne question jaypee
merci pour la réponse nono
ji savais pas non plus!
Mais j'ai toujours rien compris :D
Avatar du membre
Platy
Administrateur du site
Messages : 4354
Enregistré le : lun. 29 juil. 2013 15:34
Matos : Roland TD-12 avec pads maillés
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... php?t=4816
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... php?t=4817
Naissance : 1978
Localisation : Dans le sud là ou il fait (très) chaud

Ecriture inclusive

Messagepar Platy » lun. 16 avr. 2018 14:14

Moi ce qui me fait rire c'est que le seul partisan de cette écriture sur le forum est un homme blanc hetero cis-genre :devil: :devil: :devil:
Image

Tronçonneur de posts depuis 1978
AVIS aux nouveaux arrivants: merci de passer par la case J'me présente, je m'appelle Henri même si vous vous appelez autrement
Et n'oubliez pas Le COVER CONTEST
Avatar du membre
Taeth
Gros consommateur
Messages : 149
Enregistré le : mer. 22 nov. 2017 14:49
Naissance : 1989

Ecriture inclusive

Messagepar Taeth » lun. 4 juin 2018 17:16

C'est pour ça que j'écris par défaut au FÉMININ, et pan :blob8:
Jusqu'au jour où la langue française évoluera et créera un genre neutre comme c'est le cas dans de nombreuses autres langues!
Autres astuces sinon, c'est d'organiser l'ordre de ces mots:

    Le chat et la souris sont parties jouer ensemble sous le lit (ouais j'suis pas inspirée)
    Ton gâteau et ma tarte sont bonnes!
> le féminin est placé en dernier comme ça tu accordes le verbe avec le nom le + proche

    Michael, Julia, Julie et Juliette sont fatiguées (rien de pervers hein! Elles ont fait une grande randonnées...sur un parcours vallonné...m*!)
> y'a + de noms féminins que masculins, le féminin l'emporte.

Bref, ces règles sont chiantes, faut soit compter soit respecter l'ordre des mots. Alors quand ça me chante j'écris tout au féminin et basta.
Avatar du membre
Taeth
Gros consommateur
Messages : 149
Enregistré le : mer. 22 nov. 2017 14:49
Naissance : 1989

Ecriture inclusive

Messagepar Taeth » lun. 4 juin 2018 17:28

La_Gargouille a écrit :Source of the post Comme je l'ai fait remarqué sur mon post (et à priori tu n'as pas compris ce que je voulais dire) que l'on fasse de l'écriture inclusive ou non, cela ne change pas la perception des choses et surtout l'estime que j'ai de moi. Je ne me sens pas invisible, diminuée ou autre. Le sujet n'aurait pas été lancé, je n'aurais pas commenté. :x


Bah moi je l'ai grave en travers.
J'enrage que la phrase "Pierre, Nina, Rosa, Julia, la boulangère et la demoiselle d'honneur sont allés à la plage" s'écrit "sont allés" et pas "sont allées ou autre chose.
J'enrage que parceque ça sous-entend que 1 mec est supérieur DANS TOUS LES CAS à un tas de nanas.
J'enrage que le genre masculin soit le genre PAR DEFAUT, et que les profs de français disent: le masculin L'EMPORTE sur le féminin.
Et j'enrage aussi que le débat sur la création d'un genre neutre fasse autant flipper les gens; c'est quoi le problème? Une langue évolue avec son temps et surtout avec son peuple, c'est normal d'arrêter de dire que le masculin l'emporte sur le féminin.

Et si je vous dessine le tableau: imaginez une forêt, avec de grands arbres hauts. On est en début d'après-midi un jour d'automne. Les feuilles tombent. Imaginez un humain marcher sur les feuilles mortes au sol.
A quoi ressemble votre humain? Un homme hein? Et blanc... genre la quarantaine...
:x
Avatar du membre
Simple Minds
Tavernier
Messages : 1649
Enregistré le : mer. 10 août 2011 19:40
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... 8&start=20
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=1257
Naissance : 1997
Localisation : Breizh

Ecriture inclusive

Messagepar Simple Minds » mar. 5 juin 2018 11:21

Taeth a écrit :Source of the post le féminin est placé en dernier comme ça tu accordes le verbe avec le nom le + proche

Ouais mais en théorie non : la "vraie" règle de la langue française c'est toujours le masculin qui s'accordera. Donc le chat et la souris sont partis...

Taeth a écrit :Source of the post J'enrage que la phrase "Pierre, Nina, Rosa, Julia, la boulangère et la demoiselle d'honneur sont allés à la plage" s'écrit "sont allés" et pas "sont allées ou autre chose.

Oui mais effectivement, mais ça ce sont des choses qui seraient hyper simple à modifier comme règle, sans pour autant ajouter des . à tous les mots partout, ou de créer des mots qui sortent de nulle part (lae, lo, li .... sérieux ?). Non parce que après, même si tu créer un genre neutre, y'a tous les gens totalement :swear: :swear: qui vont te dire "ah non mais ce n'est pas la même chose que d'être de genre neutre, non-binaire, queer... etc" et qui ont carrément inventé une façon d'écrire (li, lae, lo... à la place de le etc.) en fonction de CHAQUE genre/orientation sexuelle des personnes. Non mais sérieux on est où...

Perso j'ai exactement le même avis de La Gargouille sur le sujet... c'est comme quand la MDPH m'annonce fièrement ne plus s'appeler "Maison Des Personnes Handicapées" mais "Maison des Personnes en Situation de Handicap", et que le terme a parfaitement été remplacé partout, sur tous les documents, dans tous les courriers... mais qu'à coté de ça elle mets plus de 2 ans à rendre ses décisions, m'accorder mes droits, bafouer mes droits d'ailleurs le plus souvent, que ça ne fonctionne pas, que je passe ma vie à faire/refaire des dossiers, d'aller au TCI pour contester leurs décisions calamiteuses.... bah clairement qu'ils aient changé l’acronyme "pour être plus politiquement correct" j'en ai strictement RIEN A FO*TRE et ça me gave juste plus qu'autre chose. Ils pourront se permettre de faire ce genre de détail quand tout le reste fonctionnera bien...
Ben je trouve que c'est exactement pareil avec l'écriture inclusive.
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur libre
Qu'il est plus important d'être debout que de vivre
Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos ames
Le souffle du néant n'éteindra pas la flamme
Avatar du membre
Gaeriel
Administrateur du site
Messages : 2935
Enregistré le : lun. 14 oct. 2013 14:49
Matos : Tama Starclassic Performer B/B 2014
Présentation : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =16&t=5323
Présentation matos : http://www.latavernedesbatteurs.com/vie ... =17&t=5906
Naissance : 1989
Localisation : Neuchâtel - Suisse
Contact :

Ecriture inclusive

Messagepar Gaeriel » mar. 5 juin 2018 12:12

Simple Minds a écrit :Source of the post
Ouais mais en théorie non : la "vraie" règle de la langue française c'est toujours le masculin qui s'accordera. Donc le chat et la souris sont partis...


C'est bien le sens du débat... La règle est mauvaise.

Simple Minds a écrit :Source of the post créer des mots qui sortent de nulle part


Tu passeras un coup regarder les mots qu'on ajoute chaque année au dico et tu me diras ce que tu en penses :P .

C'est malheureux si la MDPH/MPSH n'est pas efficace, en particulier pour les gens que cela concerne, je pense que tout le monde peut en convenir, et c'est clair que c'est pas en changeant de nom qu'elle va changer sa structure ni son efficience. Faut voir ça comme un message, j'imagine. ça ne signifie pas grand chose de prépondérant dans le traitement des personnes handicapées, mais peut-être dans la perception que les gens ont d'elles, voire leur propre perception.

Le langage est la clé de beaucoup de choses. L'écriture inclusive en elle-même ne changera certainement pas la perception des gens sur les problématiques LGBT et féministe, et il est très très peu probable qu'elle soit jamais véritablement usitée ou enseignée. C'est pas vraiment grave, l'important c'est le message.

On entend beaucoup plus parler des problématiques de ce type en ce moment, et c'est aussi grâce au débat sur la langue inclusive, il y a d'autres choses, mais il y a ça aussi. Et c'est le véritable sens du militantisme que de l'appliquer.

On a bien compris que des tas de gens sont pas d'accord. Et c'est de tous temps. Faudrait que la langue française reste absolument pure et blabla ou je sais pas quoi. Mais le fait est qu'on change des règles tout le temps, on change même les orthographe de certains mots, on admet des mots d'autres langues, etc. Donc bon, les règles c'est une vue de l'esprit c'est tout.

Par ailleurs, quitte à défendre la langue française dans sa perfection ancestrale, faudrait être totalement irréprochable sur sa maîtrise et sur ses règles, et ça je pense pas qu'il y en ai beaucoup qui en soient capables.

Content, Taeth, que tu sois passée par là, je me sens un brin moins seul xD

Taeth a écrit :Source of the post Bref, ces règles sont chiantes, faut soit compter soit respecter l'ordre des mots. Alors quand ça me chante j'écris tout au féminin et basta.


C'est pas une mauvaise solution, y a pas de raison qu'on puisse pas écrire 100% au féminin si on peut le faire 100% au masculin. D'ailleurs je défie qui que ce soit de trouver une logique véritable au masculin 100% :D
Commence par mon groupe

Tu veux tchater avec des gens sympas et utiles ? Fais donc un tour sur le salon de discussion de la Taverne.
Plus d'infos ici.

Jay - batteur Suisse
Mind Out! - Heavy Gruyère Metal |http://www.mindout.ch
Avatar du membre
Taeth
Gros consommateur
Messages : 149
Enregistré le : mer. 22 nov. 2017 14:49
Naissance : 1989

Ecriture inclusive

Messagepar Taeth » mar. 5 juin 2018 13:38

Simple Minds a écrit :Source of the post
Taeth a écrit :Source of the post le féminin est placé en dernier comme ça tu accordes le verbe avec le nom le + proche

Ouais mais en théorie non : la "vraie" règle de la langue française c'est toujours le masculin qui s'accordera. Donc le chat et la souris sont partis...


C'est pour ça que je parle d'astuces... quand on parle d'écriture d'inclusive on ne cherche pas à respecter l'orthographe puisque justement on la critique.

Simple Minds a écrit :Source of the post
Taeth a écrit :Source of the post
Oui mais effectivement, mais ça ce sont des choses qui seraient hyper simple à modifier comme règle, sans pour autant ajouter des . à tous les mots partout, ou de créer des mots qui sortent de nulle part (lae, lo, li .... sérieux ?). Non parce que après, même si tu créer un genre neutre, y'a tous les gens totalement :swear: :swear: qui vont te dire "ah non mais ce n'est pas la même chose que d'être de genre neutre, non-binaire, queer... etc" et qui ont carrément inventé une façon d'écrire (li, lae, lo... à la place de le etc.) en fonction de CHAQUE genre/orientation sexuelle des personnes. Non mais sérieux on est où...



Je trouve que c'est une bonne idée d'ajouter un 3e genre réellement neutre. ça éviterait la domination du masculin sur le féminin. Après on n'appelle pas une personne selon son orientation sexuelle, c'est ridiculement trop intime et hors sujet.

Simple Minds a écrit :Source of the post
Taeth a écrit :Source of the post

Perso j'ai exactement le même avis de La Gargouille sur le sujet... c'est comme quand la MDPH m'annonce fièrement ne plus s'appeler "Maison Des Personnes Handicapées" mais "Maison des Personnes en Situation de Handicap", et que le terme a parfaitement été remplacé partout, sur tous les documents, dans tous les courriers... mais qu'à coté de ça elle mets plus de 2 ans à rendre ses décisions, m'accorder mes droits, bafouer mes droits d'ailleurs le plus souvent, que ça ne fonctionne pas, que je passe ma vie à faire/refaire des dossiers, d'aller au TCI pour contester leurs décisions calamiteuses.... bah clairement qu'ils aient changé l’acronyme "pour être plus politiquement correct" j'en ai strictement RIEN A FO*TRE et ça me gave juste plus qu'autre chose. Ils pourront se permettre de faire ce genre de détail quand tout le reste fonctionnera bien...
Ben je trouve que c'est exactement pareil avec l'écriture inclusive.


Je ne vois pas le rapport avec l'écriture inclusive?
Adapter une langue à notre société -ou du moins, une société souhaitée- n'est pas compliqué. Et même s'il existe encore des violences sexistes cela permet d'au moins supprimer le sexisme de notre langage. Je pense que l'inconscient est très important ici, notamment si le genre masculin est le genre "par défaut". Bah non, tu ne dis pas fuck à 50% de la population.

Retourner vers « Les potins de la taverne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : LeGrosMario et 2 invités